Actualité

 

Les bons plans transport à Cuba

TRANSPORTS

Autant être prévenu, les conditions de transport restent un problème majeur à Cuba. Il y a relativement peu de voitures, elles circulent surtout sur de courtes distances, les trains sont rares et délabrés, le bus pris d’assaut… Résultat : les cubains passent leur temps à marcher, à faire du stop ou la queue. Chacun se débrouille comme il peut, et tous les moyens sont bons pour avancer un peu : on fait du cheval, on circule en calèche, on fait du vélo, on s’entasse sur de vieux tracteurs-taxis, etc. !

 

VIAZUL

La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible que vous et votre sac à dos puissiez visiter l’ensemble de l’île grâce à la principale compagnie de bus du pays « Viazul ». Reliant les principaux axes et centres d’intérêts touristiques, cette compagnie est fiable tout en proposant des tarifs intéressants : un bon compromis.

Toutefois, pour les plus baroudeurs d’entre vous qui souhaiteraient s’aventurer hors des sentiers battus, il sera nécessaire de faire appel à des taxis privés ou bien se faire une place à l’arrière d’un camion tel un candidat de la célèbre émission « Pékin Express » (senor, muy rapido por favor !..)

Les sièges de cette compagnie de bus sont réservables en ligne directement depuis son site. Il s’agira d’être réactif et prévoyant car en haute saison, nombreuses sont les demandes pour ce type de transport !

 

LES BUS TRANSTUR

Alternative plus chère mais plus confortable que Viazul. Transtur est une compagnie qui relie les principaux hôtels des villes touristiques Cubaines. L’offre est moins étoffée que Viazul mais peut toujours débloquer la situation. Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre dans la majorité des grands hôtels où vous trouverez l’un de leurs bureaux.

 

TAXI COMPARTIDOS

Ces deux options ne font pas figure d’authenticité selon vous ? Ok, autre solution, les taxis collectifs. Ce sont des voitures plus ou moins modernes qui relient les différentes villes touristiques Cubaines. Le principe est que tant que le voyage n’est pas complet, la voiture reste à quai. L’avantage par rapport au bus, ils viennent vous chercher et vous déposent à votre logement.  Ces taxis collectifs sont présents sur quasiment tous les points de liaison de la compagnie de bus Viazul.

Attention, les tarifs se négocient !

Pensez à privilégier des bagages légers (sac à dos) plutôt que des valises au risque de ne pas pouvoir être pris en charge par un taxi collectif faute d’espace dans son coffre.

 

TAXI PRIVÉS

Généralement en bon état, vous payez le prix fort, pour un service de qualité. Si vous êtes plus de deux personnes c’est la solution à privilégier. Vous gagnerez du temps, limiterez l’attente aux différents terminaux. Mais surtout, vous aurez une personne de confiance qui pourra vous expliquer son histoire et son pays pendant les longues heures de trajet.

Le petit plus est que si pendant la route vous voulez en profiter pour faire un arrêt quelconque, un détour, voir les curiosités de l’île, votre chauffeur se fera une joie de le faire.

 

VOITURES DE LOCATION

Toute une aventure ! Vous devrez vous y prendre des mois à l’avance. Que l’on soit clair, c’est une solution qui se mérite. Premièrement, très peu de voitures. Les prix assurances comprise sont aux alentours de 90 à 110 Cuc par jour. Et les voitures à ce prix là sont, bien souvent, dans un état sommaire. Les pièces de rechanges sont difficiles à trouver et l’état des routes assez archaïque. Le résultat est que le parc automobile cubain des voitures de location n’est pas bon.

 

Deuxièmement, la qualité de service. Autant vous dire que cela relève du miracle de pouvoir avoir les clefs de sa voiture en temps et en heure. Les agents sont très souvent désagréables, les catégories de voitures ne sont pas toujours respectées. Il peut vous arriver de payer pour un 4x4 type Santa Fe et de vous retrouver avec une 208 avec pour seule explication : « écrivez pour un remboursement ».

 

Pour finir, les routes étants particulièrement piégeuses, roulez avec une grande prudence et soyez concentrés. Les panneaux de signalisations sont rares et les nids de poule très nombreux. Même sur l’autoroute. Il n’est pas rare de voir des voitures de location arrêtées sur le bas-côté avec une roue arrachée.

Le plein vous sera facturé 95 centavos le litre – vérifiez ou le personnel empochera la différence -, rendez la voiture réservoir vide, vous ne serez pas remboursé. Inspectez la voiture, et si vous découvrez des impacts ou des éraflures, insistez pour qu’on les note. Méfiez-vous des agents de location et de leurs ruses pour ne pas restituer la caution entière. Dans tous les cas, prenez l’assurance la plus complète.

Si vous êtes impliqué dans un accident de la route ou si l’on vous vole quelque chose dans le véhicule, prévenez la police et demandez le formulaire adéquat « denuncia », faute de quoi vous ne pourrez faire valoir votre assurance à Cuba ou chez vous. Sachez qu’il vous faudra patienter des heures au poste de police.

 

VOICI LES PRINCIPALES COMPAGNIES :

TRANSTUR www.trantur.cu

REX               www.rexcarrental.cu

CUBACAR   www.transtur.cu

RENT-A-CAR  www.rentacarcuba.com

HAVANAUTOS  www.havanautos.cu

 

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires !